Pêche artisanale vs pêche industrielle

PIvsPALa pêche artisanale est parfois perçue comme étant beaucoup moins importante que la pêche industrielle. Mais que nous disent les chiffres ?

En termes d’emploi, la pêche artisanale maritime emploie presque 6 fois plus de personnes que la pêche industrielle maritime dans le monde entier, soit respectivement 52 millions contre 9 millions de personnes employées. Sur le plan de la production, les captures marines annuelles de poissons sont évaluées à 56 millions de tonnes pour la pêche industrielle contre 34 millions de tonnes pour la pêche artisanale. Toutefois seulement 56% des captures de la pêche industrielle sont destinés à la consommation humaine locale, contre 77% au niveau de la pêche artisanale.

Ce n’est pas tout. 22 millions de tonnes des captures de la pêche industrielle sont destinées à être réduites en huiles, en farines, etc. Tandis la quasi-totalité des captures de la pêche artisanale est destinée à la consommation humaine directe.

Vous voulez encore d’autres chiffres ? Parlons pollution ! La consommation annuelle de carburant par la pêche industrielle s’évalue entre 14 et 19 millions de tonnes. Pour la même période, la pêche artisanale consomme entre 1 et 3 millions de tonnes. Vu autrement, avec une tonne de carburant la pêche industrielle capture entre 2 et 5 tonnes de poissons contre 10 à 20 tonnes de poissons au niveau de la pêche artisanale. Donc plus écolo et plus efficace est la pêche artisanale !

Terminons avec les taux de rejet. Au niveau de la pêche industrielle, 13% des captures sont rejetées, contre seulement 3% pour la pêche artisanale.

Au terme du match, la pêche artisanale l’emporte haut les mains en termes d’efficacité, de durabilité, de création d’emploi, de contribution à la sécurité alimentaire humaine, etc. Vive la pêche artisanale durable !

Source : Confédération Afrique des Organisations professionnelles de la Pêche Artisanale (CAOPA)

Crédits photos : http://aprapam.org/

Inoussa Maiga

Consultant dans les domaines des médias et la communication participative pour le développement, je m'investis pleinement dans les questions de développement agricole et rural.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :