Le Canada et l’Australie s’unissent contre la faim en Afrique

Le Canada et l’Australie unissent leurs efforts pour accroître la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne.

A l’occasion de la sixième semaine scientifique de l’agriculture en Afrique, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et le Centre australien pour la sécurité alimentaire internationale (AIFSC) ont lancé le 16 juillet 2013 un appel à notes conceptuelles pour le financement de projet de recherche.

Cet appel s’inscrit dans le cadre leur projet conjoint de recherche dénommé CultivAF (Cultivate Africa’s Future). C’est un projet doté d’un fonds de financement de 15 millions de dollars canadiens sur quatre ans.

Ce financement vise à travers des recherches innovatrices à aider les petits agriculteurs à résorber des problèmes récurrents comme les pertes après récolte, la malnutrition, la mauvaise qualité des produits et l’utilisation inefficace de l’eau.

« L’Australie et le Canada ont une riche tradition d’innovation en recherche agricole, et nous sommes heureux de nous attaquer à certains problèmes les plus graves qui nuisent à la sécurité alimentaire », déclare Mellissa Wood, directrice de l’AIFSC.

L’appel concerne les organismes de recherche de dix pays d’Afrique australe et orientale. Il s’agit du Burundi, de l’Ethiopie, du Kenya, du Malawi, du Mozambique, du Rwanda, de la Tanzanie, de l’Ouganda, de la Zambie et du Zimbabwé… (pour plus de détails aller sur la page suivante : www.idrc.ca/CultiAF).

Par Inoussa Maiga

Photo : Inoussa Maiga

Inoussa Maiga

Consultant dans les domaines des médias et la communication participative pour le développement, je m'investis pleinement dans les questions de développement agricole et rural.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :